Les spectacles

La Brune que voilà
de Robert Lamoureux
du 10 au 19 mars 2006

Ce qui assez particulier dans ce titre, c’est qu’il désigne non pas une mais quatre femmes brunes, quatre charmantes femmes entre lesquelles Germain hésite.

Ou plutôt non ! Il n'a pas hésité, puisqu'il les a choisies toutes les quatre et que ses malheurs - les malheurs dont nous allons rire - viennent de la multiplicité de ses choix.

Car si l'on a montré bien des ménages à trois, c'est dans doute la première fois qu'il y aura sur la scène un ménage à cinq, ou plutôt, car ces brunes sont mariées, un ménage à neuf.

Comme beaucoup d’hommes, il est faible devant les femmes. Il ne veut pas leur faire de peine. Il ne sait pas rompre. Il a donc quatre maîtresses à la fois, ce qui complique déjà son existence, mais un fait nouveau va mettre le comble à ses difficultés. Il va être acculé à prendre une décision.

Comment la prendra-t-il ? Dans quelles complications sera-t-il jeté ? Et d'où viendra la solution ? Du troisière acte évidemment, puisque la comédie de Robert Lamoureux, si elle comporte quatre femmes, a trois actes.

La première pièce de Robert Lamoureux, remise au goût du jour. Un auteur qui attire la sympathie depuis toujours et qui nous promet une grande soirée de détente.

Avec ...

 

Mise en scène de   Pierre De Paduwa
Régie plateau de   Paul Schonkeren †
Régie son de   Olivier Van Stalle

Album photos