Les spectacles

Colin-Maillard
de Pierre De Paduwa
du 7 au 16 octobre 2005

Michael Chester est un paisible épicier dans une petite ville des Etats-Unis. Un stupide accident, comme tous les accidents d’ailleurs, le précipite dans le coma dont il ressort miraculeusement, mais aveugle. Dès son retour à la maison, sa famille s’affaire autour de lui et tente de le soutenir dans sa nouvelle vie.

C’est alors qu’un individu entre dans le magasin et demande à rencontrer Monsieur Chester.

Cette histoire authentique, nous le savons maintenant, semble inconcevable en d’autres lieux et au XXIème siècle. Et pourtant, elle se déroula pendant de longs mois et fut mise sur la place publique sans faire beaucoup de bruit, comme un banal fait divers.

La tentation est grande de dévoiler la suite, mais ce serait préjudiciable au suspense et, en fin de compte, au plaisir du spectateur. Allez, juste histoire de soulever un coin du voile : l’épouse de Michael est bigote et une cliente de l’épicerie fait de délicieux cakes aux ananas.

Voilà de quoi vous mettre l’eau à la bouche, non ?

Quoi qu’il en soit, la clé de l’énigme est livrée au dernier mot de la dernière réplique. Alors, patience et bienvenue à Dicksonville dans l’Oklahoma (1500 habitants).

Avec ...

 

Mise en scène de   Alain Rosbach

Album photos